Jamf Blog
Septembre 13, 2023 Par Lucille Allirand

Jamf Safe Internet, pour une pédagogie numérique sereine

Découvrez le retour d’expérience du collège Immaculée Conception de Biarritz

Le collège Immaculée Conception de Biarritz est un établissement de centre-ville avec deux classes par niveau. Les axes de son projet éducatif sont d’apprendre à l’élève à construire sa pensée, sa culture générale, à être soi, à être autonome et à devenir un citoyen de demain. Pour cela, il fallait redéfinir la place de l’élève dans ses apprentissages en le rendant acteur, et non uniquement consommateur, de savoirs.

Le collège Immaculée Conception de Biarritz a adopté l’iPad dès 2014 avec un déploiement progressif de type "un iPad par élève”. L’établissement gère son parc informatique depuis 2018 avec les solutions de gestion Jamf Pro puis Jamf School. Les iPad étaient déployés, et les différentes configurations et applications efficacement mises en place en fonction des classes et des niveaux.

En plus de ces capacités de gestion, le collège a souhaité ajouter une protection avancée des élèves qui surfent sur Internet, en classe et à la maison. L’établissement s’est alors tourné vers Jamf Safe Internet pour le filtrage de contenu et la protection contre les menaces réseaux. Imaginée pour l’Education et basée sur le filtrage par DNS, la solution est venue renforcer la pédagogie numérique de l’établissement, en alliant sérénité, performance et facilité d’utilisation.

Le chef de l’établissement, Patrice Poix, nous partage son expérience après une année scolaire d’utilisation.

L’expérience de l’iPad au collège Immaculée Conception de Biarritz

Dès 2014, le projet iPad est lancé avec l’engagement et la formation de l’équipe pédagogique. Les élèves sont progressivement équipés avec un iPad par personne.

Les tablettes d’Apple ont de nombreux avantages qui invitent professeurs et élèves à redéfinir la création de contenu en classe et en dehors. Ainsi, la relation au savoir (transmission, acquisition, production) est modifiée.

Dans la pratique, les élèves deviennent acteurs et auteurs de l’éducation : la circulation du savoir en classe n'est plus unidirectionnelle. Les élèves ne produisent plus uniquement pour leurs enseignants mais pour être lus (rédaction, résumés, etc. ) ou vus par toute la classe (exposés, films).

Grâce au numérique, ils deviennent ainsi producteurs de ressources. Ils peuvent aussi compléter des documents créés par d’autres, estompant ainsi la frontière entre création et consommation.

Les iPads favorisent également les interactions, entraînant la classe dans une dynamique coopérative où chacun participe à la mise en forme des savoirs. Il s'agit de favoriser la confrontation des points de vue, de se questionner, d'expliquer et d’apprendre les uns des autres. L'expérimentation devient un vecteur essentiel d'acquisition.

Pour l’enseignant, les iPads sont un formidable outil de transformation pédagogique. Les sources de savoir ne sont plus placées uniquement sur le tableau mais émanent potentiellement de chaque élève. La scénarisation des cours devient plus complexe, mais bien plus intéressante !

Concrètement, les enseignants imaginent une pédagogie de qualité et adaptée aux modes d’apprentissage des élèves – auditifs, visuels ou kinesthésiques. Auparavant, le professeur s'adressait au groupe classe ; maintenant chaque élève peut s'impliquer dans l’apprentissage. L’iPad a permis de passer d'une logique d'enseignement du contenu à une logique d'apprentissage par les élèves. De façon générale, la posture de l'enseignant évolue : il devient un accompagnateur et non plus un passeur de savoirs.

L'usage des iPad permet ainsi de répondre aux problèmes de différenciation pédagogique et d'accompagnement individuel de l’élève.

Comment protéger les élèves pour rassurer enseignants et parents ?

“Au fur et à mesure de l’avancée du projet iPad, les avantages pédagogiques de cet outil ont été obscurcis par les inconvénients liés à une utilisation dévoyée. L’utilisateur final est un adolescent entre 11 et 14 ans, avec des centres d’intérêts évoluant au gré des envies de liberté et de découverte. Il acquiert rapidement la maîtrise de cet outil et reproduit souvent la même stratégie d’utilisation sur tous les outils numériques qui sont à sa disposition.” déclare Patrice Poix, chef d’établissement

Pour faire face à ce défis, une liste noire de sites Internet est mise en place grâce à Jamf School. Toutefois, Internet évoluant très rapidement, ce condensé de sites inappropriés devient vite obsolète. La gestion quotidienne est inenvisageable, car trop chronophage, pourtant une pratique limitative et rigide se révèle être peu adaptée à l’évolution des besoins pédagogiques. L’établissement opte alors pour une liste blanche. Au-delà de cette gestion, quelques élèves ont rapidement fait preuve d’ingéniosité pour contourner ces restrictions en passant par les failles de certaines applications.

Une nouvelle stratégie est donc adoptée : miser sur la responsabilité des élèves. Les enseignants font un contrôle aléatoire des iPad (vérification de l’historique de safari, des photos, …). Les contrevenants risquent alors des sanctions et leurs parents peuvent être convoqués. Une pratique qui s’avère une nouvelle fois improductive : non seulement elle est contraignante pour les enseignants, mais en plus les élèves ont découvert la possibilité d’effacer l’historique de navigation malgré la restriction en place (une astuce qui a vite circulé au sein du collège !).

En dehors de l’école, il fallait aussi une solution pour protéger les élèves à la maison et tranquilliser les parents. Malgré les réunions d’information mises en place pour les parents et pour les élèves, aucun moyen de protection n’était généralisable au collège et à la maison.

“Lors de la présentation de Jamf Safe Internet, j’ai tout de suite été convaincu. Il faut dire que j’attendais avec impatience cet outil !” s'enthousiasme Patrice Poix, chef d’établissement

La mise en place de Jamf Safe Internet et son adoption

L'installation a été assez rapide grâce à l’accompagnement de Jamf et à l’interface assez simple mais efficace.

Quelques réglages ont été nécessaires pour certains sites bloqués par le paramétrage mis en place, mais l’outil permet des ajustements faciles suivant les besoins. En résumé, la mise en place a été facile et rapide et le résultat instantané.

Grâce à Jamf Safe Internet, les enseignants redécouvrent une sérénité totale lorsqu'ils utilisent l’iPad en classe et les parents ont été rassurés. Les élèves peuvent maintenant travailler ou utiliser leur iPad en toute sécurité, malgré quelques tentatives de contournement lors du lancement de l’outil. Aujourd’hui l'iPad est en un outil éducatif incontournable au sein du collège, avec des règles bien définies pour favoriser les apprentissages.

Du côté administrateur, il s’agit d’un réel confort car l’outil est efficace et ne nécessite que très peu d’interventions (exemple : autoriser un site à la demande d’un enseignant ou vérifier dans quelle catégorie le site est classé). Les administrateurs n’ont qu’à cocher des règles définies suivant des catégories pour appliquer la stratégie de l’équipe pédagogique.

Jamf Safe Internet répond aux besoins des enseignants : par exemple, la solution régule l’utilisation de YouTube suivant deux niveaux, modéré ou strict, défini suivant l’âge de l’élève.

Le temps du bilan

Un an après, “le bilan est très satisfaisant. Cet outil est efficace et répond aux attentes de l’établissement pour l’utilisation de l’iPad”, s’enchante Patrice Poix, chef d’établissement

“Je découvre également le potentiel de cet outil au fur et à mesure de son utilisation, surtout dans l’analyse des sites internet, et la sécurité des utilisateurs (protection contre les spams, phishing et autres malwares). Toutes ces données sont essentielles dans l’évolution de la stratégie d'un établissement scolaire.”

La prochaine étape pour le collège Immaculée Conception de Biarritz est de paramétrer Jamf Safe Internet pour créer des groupes de niveau. Cela permettra de personnaliser les règles selon des critères définis, par exemple l’âge des élèves, pour les accompagner dans une utilisation raisonnée des outils numériques. Cette évolution progressive permet d’acquérir le discernement nécessaire à un usage du numérique en toute sécurité.

Photo of Lucille Allirand
Lucille Allirand
Jamf
S'abonner au blog

Recevez directement dans votre boîte mail les tendances du marché informatique, les mises à jour Apple et les actualités Jamf.

Pour en savoir plus sur la manière dont nous collectons, utilisons, partageons, transférons et protégeant vos informations personnelles, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.