Jamf Blog
Frameworks surrounding a building being constructed

Comprendre les cadres de sécurité : un guide pour les professionnels de la sécurité informatique

Aaron Webb explique ce que sont les cadres de sécurité et le rôle décisif qu’ils jouent dans la sécurisation de l’environnement de votre organisation. Il souligne également l’importance des bonnes pratiques en matière de gestion des risques et de conformité. Et il décrit comment les solutions Jamf, en réunissant la gestion des appareils, l’identité des utilisateurs et la sécurité des terminaux, délivrent une approche de sécurité complète, reposant sur un cadre de sécurité aligné sur vos besoins organisationnels.

Le paysage moderne des menaces est différent de ce qu’il était il y a cinq ans, dix ans ou vingt ans. La cybersécurité, tout comme la technologie qu’elle cherche à protéger, évolue continuellement. Ajoutons à cela les besoins propres à votre organisation et les exigences de conformité auxquelles elle est soumise. On comprend alors que les équipes informatiques et de sécurité aient fort à faire pour atténuer les risques pesant sur l’infrastructure, tout en maintenant un équilibre entre confidentialité des données et vie privée des utilisateurs.

Heureusement, tout comme Maverick avait Goose dans Top Gun, les organisations peuvent s’appuyer sur des cadres de sécurité pour renforcer leur posture de plusieurs façons :

  • En uniformisant les procédures
  • En minimisant les risques
  • En assurant la conformité
  • En appliquant les bonnes pratiques au moyen de règles

Qu’est-ce qu’un cadre de sécurité ?

M. Webb répond à cette question en prenant l’exemple de Secureframe : « un cadre de sécurité définit des règles et des procédures pour établir et maintenir des contrôles de sécurité ».

En d’autres termes, les cadres de sécurité sont des guides détaillés qui aident les organisations à élaborer et à maintenir leur plan de sécurité. Ils s’apparentent aux plans qu’utilisent les entrepreneurs pour construire une maison conformément aux spécifications.

Importance des cadres de sécurité dans le paysage numérique actuel

Comme on l’a dit, la sécurité est en constante évolution. Les besoins, les outils, les stratégies, les pratiques et les procédures qui protègent les appareils, les utilisateurs et les données de votre organisation doivent donc s’adapter à ces changements. En effet, dans le cas contraire, ils deviennent vulnérables aux attaques des acteurs malveillants, et donc à des violations de données avec les conséquences désastreuses qui en découlent.

Le rôle d’un cadre de sécurité dans l’entreprise est facile à expliquer : il propose une approche systématique pour sécuriser votre organisation contre un large éventail de facteurs de risque. Pour cela, il détermine les règles, procédures et contrôles à mettre en œuvre, ainsi que leurs modalités de configuration, afin de garantir le plus haut niveau de protection.

M. Webb explique également que les cadres de sécurité se classent en différentes catégories et offrent respectivement un niveau de protection spécifique pour répondre aux besoins particuliers de votre organisation. En effet, si certains cadres décrivent des protections généralistes contre les menaces, d’autres sont conçus pour répondre aux besoins de secteurs particuliers. Citons par exemple HIPAA dans la santé, ou FINRA pour les institutions financières.

Pourquoi les cadres de sécurité ont-ils une telle importance ?

En formalisant la mise en œuvre de contrôles, de règles de sécurité et de procédures, les cadres de sécurité jouent un rôle décisif dans l’atténuation des cybermenaces. Il élimine les conjectures en répondant aux questions les plus fréquentes :

  • Quels outils utiliser ?
  • Pourquoi utiliser ces outils ?
  • Quelles configurations devons-nous utiliser ?
  • Comment mettre ces outils au service de la conformité ?

La cybersécurité est un défi majeur pour de nombreuses organisations. La sécurité est un chemin, et non une destination, ce qui ne fait que compliquer la mission de protection des terminaux et de conformité des organisations. Les cadres réduisent considérablement ce fardeau en fixant des priorités et en établissant un système utilisable par les équipes informatiques et de sécurité tout au long du cycle de vie des terminaux.

Prenons l’exemple d’une institution financière qui fournit des services d’investissement à ses clients. Le secteur financier est le plus réglementé – on ne saurait trop insister sur l’importance du respect des cadres de sécurité pour les institutions financières. Les exigences réglementaires prescrivent notamment la gouvernance des communications : force du chiffrement utilisé dans les plateformes de communication, restrictions sur les appareils, plateformes et utilisateurs autorisés. Cette petite partie des exigences est absolument essentielle pour se conformer aux réglementations financières.

Reprenons l’exemple de scénario ci-dessus. Si un employé utilise son appareil mobile personnel pour communiquer des données de transactions financières protégées via une application non sécurisée, cela peut justifier une enquête sur les processus métier, entraînant potentiellement une amende de plusieurs millions de dollars. On pourrait croire que ce récit n’a d’autre but que de susciter la peur, l’incertitude et le doute. Pourtant, ce « scénario imaginaire » est en réalité le résultat d’une enquête menée en septembre dernier à l’échelle de l’industrie. Au terme de cette enquête, 16 entreprises fintech ont reçu 1,1 milliard de dollars d’amende pour non-respect des lois fédérales sur les valeurs mobilières aux États-Unis. Cet événement n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais il démontre une fois de plus l’importance cruciale du choix et du respect d’un cadre de sécurité pour assurer la continuité des activités, la sécurité des terminaux, la confidentialité des données et la productivité.

Choisir le bon cadre de sécurité pour votre organisation

Avant de commencer à mettre en œuvre un cadre de sécurité, l’entreprise doit d’abord en choisir un. Et elle doit choisir le bon.first Pour bien choisir un cadre de sécurité, il faut tenir compte de plusieurs facteurs :

  • Amélioration de l’efficacité opérationnelle
  • Exigences de conformité du secteur
  • Atténuation des risques de sécurité
  • Taille de l’organisation, qui peut nécessiter plus d’un cadre
  • Sensibilité des systèmes et des données

La mise en œuvre du cadre de sécurité doit être réalisée avec soin. Mais un choix judicieux offre de multiples avantages. La convergence entre la gestion, l’identité et la sécurité forme une solution holistique et parfaitement adaptée à votre écosystème. Associée à des configurations de sécurité renforcées, elle protège contre les nouvelles menaces de sécurité et garantit la conformité par le biais de procédures, de règles et de pratiques normalisées.

S'abonner au blog

Recevez directement dans votre boîte mail les tendances du marché informatique, les mises à jour Apple et les actualités Jamf.

Pour en savoir plus sur la manière dont nous collectons, utilisons, partageons, transférons et protégeant vos informations personnelles, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.